Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/01/2013

Le centre de Rome, le colisée, le palatin, la villa Farnese...

Maintenant quittons la banlieue, pour entrer enfin dans le centre de Rome, son colisée, ses ruines, la Villa Farnese et ses environs, le Palatin... Nous étions le 11 novembre 2012 et pourtant il faisait si beau. C'est vraiment la dolce vita à Rome. Comme j'aime cette ville !

 

DSC01263.JPG

Extrait du guide bleu :

"Occupée depuis le paléolithique, la colline du Palatin est considérée comme le berceau de Rome. Son nom dériverait de celui de Palès, la déesse romaine des bergers ou de celui de Pallatium, la cité que le roi arcadien Evandre fonda au XIIIe siècle dans les environ. Choisie comme quartier résidentiel par la classe dirigeante romaine, la colline se couvrit à l'époque médiévale de demeures somptueuses. A la renaissance les grandes familles romaines y installèrent de magnifiques jardins."

Les jardins Farnèses ont été aménagés par Vignole (un paysagiste connu à l'époque je suppose). C'est le Cardinal Alessandro Farnese (1520-1589) petit-fil du pape Paul III qui le chargea de réaliser de magnifiques jardins pour y faire des fêtes somptueuses. Il s'agissait en une succession de terrasses plantées d'espèces rares et agrémentées de nymphées qui couvraient le flanc de la colline, dominées par deux volières.

Voici quelques photos de ce qu'il reste de ces magnifiques jardins et des bâtiments et bien sûr des alentours. Comment passer à coté de ces ruines mythiques.

 

 

13:01 Écrit par lejardindepatou dans jardins du monde : Rome | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/01/2013

La Villa Adriana (Tivoli)

Nous continuons notre ballade dans la banlieue de Rome, toujours à Tivoli. Il ne faut pas rater les jardins de la Villa Adriana.

 

rome 2012 (442).JPG

Lorsque Publius Elius Adrianus  prit le pouvoir en août de l'an 177 après JC, l'empire romain était à son apogée. Adrien possédait des talents politiques et militaires mais était également très cultivé et d'une grande sensibilité, passionné par l'art quelqu'il soit. Il aimait l'architecture tout particulièrement et lors de ses voyages il était accompagné de forgerons, de maçons et de menuisiers. Il a fait réaliser des travaux de restauration à Athène où il aimait séjourner.

La villa Adriana est en fait un véritable complexe immobilier avec des petites et grandes thermes, un vivier, des places, de nombreux batiments d'habitation, une caserne, une bibliothèque latine et grecque, un hôpital, un théatre maritime, une académie, plusieurs temples....

Au-delà de ces magnifiques ruines et de l'exploit d'avoir pu les conserver dans cet état, ce qui m'a impressionné est que les conservateurs aient souhaité conserver un maximum d'arbres et de végétations. Ainsi la villa Adriana est un vrai jardin de pierre et de végétaux avec notamment des oliviers millénaires impressionnants par leur taille et leur forme.

Ce lieu se visite dans un silence quasi-religieux tant l'on est saisi par la beauté qui s'en dégage.

 

12:41 Écrit par lejardindepatou dans jardins du monde : Rome | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |