Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/02/2013

Comme un soleil.... le jaune

Marie-Claude propose de partir à la recherche cette semaine des jaunes dans nos jardins. Pour moi ce sera les jaunes cachés dans le jardin et cette fois-ci je crois bien devoir sortir ma loupe pour en trouver. J'aurai dû photographier les quelques boutons d'or qui y fleurissent parfois... dommage !

Allez faisons un petit tour dans l'album photos pour voir ce qui s'y trouve de jaune

 

D'abord mes oeillets d'inde mais attention ce sont le résultat de mes tout premiers semis. Avant l'année dernière je n'avais jamais osé tenté les semis et donc j'ai commencé par le plus simple : les oeillets d'indes. j'avais fait deux caissettes que j'avais mis dans mon potager. Très fière, Patou !

semis (10).JPG

Et puis il y a théodule, c'est un poisson jaune. Cela ne compte pas ? dommage !

 Théodule vit depuis 4 ans dans son bassin sur la terrasse du jardin qui abrite un nénuphar et quelques plantes d'eau dont des iris mais Théodule mange tout ce qui tombe ou se trouve dans son bassin y compris les bourgeons. Donc aujourdh'ui plus de floraison de quoi que ce soit. 

théodule.JPG

Je continue à tricher, mais bon avouez que ça c'est du beau jaune qui évoque le soleil, non !

DSC05768.JPG

Ce rosier dont j'igore le nom me faisait une seule et unique rose par an, magnique mais unique car l'ancien propriétaire l'avait planté dans les années 80 certainement complètement à l'ombre toute l'année.

 Je l'ai déplanté avec difficulté et mis dans un pot au soleil. Malheureusement dans le pot une vilaine bête mangeait toutes les racines de ce qui j'y plantait. J'ai sauvé de peu ce pauvre rosier et je lui ai trouvé une place dans mon petit massif le plus possible au soleil. J'ai vu il y a quelques jours qu'il faisait ces premiers bourgeons de feuilles. Tenace et bien courageux ce rosier. Si quelqu'un connait son nom ?

jardin automne hivers 2008-2009 (22).JPG

Des petites pensées jaunes, là juste dessous mes ancolies. les pauvres je ne leur donne même pas la vedette lorsque je prends mes photos ! mais elles sont jolies pourtant et mettent bien en valeur les feuillages.

DSC05283.JPG

Et que pensez vous du jaune éclatant et presque exotique des fleurs de mes courgettes ?!

DSC03505.JPG

Ouf, le 5ème jaune, un petit crocus qui vient juste de sortir de terre et que je viens de prendre en photo. Il est bien caché au pied de l'hellébore fétide.

crocus.JPG

Et voilà, Marie Claude, finalement je les ai trouvé mes 5 jaunes presque sans triché !

 

13:08 Écrit par lejardindepatou dans petites merveilles | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

17/02/2013

Composter dans un seau... pour ne pas rester sot !?!

Pour ceux qui ont connu le site que j'avais créé au printemps dernier, avant que je lance le blog, j'évoquais mes début de jardinière et notamment de mes essais de compostage.

J'avais lu dans un de mes magazines préférés sur le jardinage qu'il était possible de faire son compost même dans un jardin de poche situé en ville sans gêner qui que ce soit. Dans un seau !?
Donc pour ne pas rester sot , j'ai testé le compostage dans un seau !

J'ai décidé de suivre à la lettre les conseils de l'expert jardinier de mon magazine.

D'abord trouver un pot en plastique avec des trou d'aération. Pas de problème, j'avais conservé ce type de pot.

Ensuite y mettre un peu de terre de jardin au fond, puis y mettre des déchets verts coupés ou broyés, des petits banchages, des feuilles, des tontes de pelouse... Puis y ajouter des épluchures de légumes, des sachets de thé, des restes de nourriture... Le tout en quantité raisonnable puisqu'il s'agit d'un pot.

Mélanger souvent et arroser de temps en temps et mettre dans un coin du jardin accessible mais qui ne gène pas et avec du soleil. J'ai mis cela près de l'abris bois construit par mon époux.

Ensuite, il faut attendre 5-6 mois pour parait-il avoir du compost. Rendez-vous en novembre avais-je écrit à l'époque.

DSC05303.JPGDSC05304.JPG

 DSC05305.JPGDSC05306.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

En fait il aura fallu bien plus que 5-6 mois, nous sommes en février et mon compost est prêt, bien noir, bien décomposé et une bonne odeur, quelques vers y séjournent et continuent leur travail. Il est juste prêt à temps pour mes travaux de printemps. Je vais pouvoir l'utiliser pour mon petit potager en carré et pour mes vieux rosiers. Evidemment je n'en ai qu'un seau mais pour mon jardin de poche, ce sera suffisant et dès la première tonte de gazon je recommence pour l'année prochaine.

Donc cela fonctionne "fabriquer son compost dans un seau", et ce n'est pas sot du tout !

DSC02110.JPG

 

 

13:59 Écrit par lejardindepatou dans Recettes | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |